Dans la fumée des havanes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la fumée des havanes

Message  gilda le Jeu 15 Mai - 16:23

On ne sait pas exactement d'où vient le terme "cigare". Certains écrits du XVe siècle parlent de "tabaco" et "cohiba", mais c'est le terme maya "segar" qui entraîne vraisemblablement la terminoligie d'origine espagnole : "cigarro". On parle également de "Havane". Désormais Cuba a décidé qu'il fallait dire "habano" à la place de "havane" mais le terme originel est encore utilisé majoritairement par tous les amateurs de "puros".

Définition et info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cigare

Le diamètre et la longueur du cigare vont influer directement sur le goût du cigare. Une chose essentielle à savoir est que les gros cigares se fument généralement plus facilement que les petits. Hormis le corps cylindrique que l'on trouve en majorité, il existe une grande variété de formes originales et il existe plusieurs modules de cigares (taille) dont voici une liste :
Les mini-panatellas sont les modules de moins de 120 mm de longueur et 12,4 mm de diamètre.
Les demi-tasse ont moins de 120 mm de longueur et entre 12,4 et 14 mm de diamètre.
Les panatellas représentent les modules composés d'une longueur comprise entre 120 et 155 mm et d'un diamètre compris entre 14 et 15,6 mm.
Les coronas : LE module classique. La longueur est comprise entre 130 et 145 mm et le diamètre est compris entre 15,6 et 17,7 mm. Au sein des coronas, on compte les petits coronas (105 à 130 mm de longueur), les grands coronas (145 à 160 mm) et les lonsdales (plus de 160 mm). Tous les coronas ont un diamètre équivalent.
Les coronas gordas ont une longueur de 145 à 160 mm et un diamètre de 17,7 à 19 mm.
Le churchill est le roi des modules. Le diamètre est compris entre 17,7 et 19 mm. La longueur est supérieure à 160 mm.
Les especiales sont des cigares de plus de 230 mm de longueur pour un diamètre compris entre 17,7 et 19 mm.
Le robusto est un module de moins de 130 mm de longueur et de diamètre compris entre 19 et 20 mm.
Le double corona est de diamètre similaire au robusto, mais il fait plus de 180 mm de longueur.

Il existe de nombreuses nuances de cigares, mais il est faux de croire que la couleur est en relation directe avec la qualité du cigare. C'est simplement la nature de la feuille et sa fermentation qui détermine la teinte. De même, il est faux de croire que les cigares sombres seront plus forts que les clairs.
http://img143.imageshack.us/img143/9891/caveacigaremv7.jpg" alt="" />

Quelques trucs à savoir avant de commencer la dégustation !
La première étape commence par le toucher, c'est le degré d'humidification que vous allez apprécier en tâtant votre module sur toute la longueur. Il faut proscrire absolument un cigare trop sec car le tabac sec ne favorise pas le mélange des arômes et la cape sèche va rendre le cigare extrêmement fragile.
Puis on le sent ! (c’est fort agréable !) Ensuite on le coupe ! Attention, la coupe doit être franche, droite et nette. Sinon, la dégustation sera en partie gâchée car le bout coupé sera en contact avec vos lèvres qui décèleront toute imperfection. N'hésitez pas à investir dans un coup cigare pour des coupes parfaites.
Avant de l’allumer, on le fume à cru ! Hé oui ! Fumer à cru signifie tirer sur le cigare coupé sans que celui-ci soit allumé. C'est l'étape ultime qui met en appétit pour la suite. C'est aussi lors du tirage à cru qu'on perçoit une première bouffée aromatique. Le plus souvent on reçoit sur les papilles des arômes d'épices, de sous-bois ou de foin coupé.
Enfin on l’allume ! Le but de cette étape est de rendre incandescent le tabac. Pour savoir quand le cigare est prêt, il faut observer le pied qui doit être rougeoyant sur tout le diamètre. Tirez quelques courtes bouffées tranquilles et observez si la combustion démarre sur toute la surface du pied. Dégustez !
Comme le vin, le cigare continue de travailler tout au long de sa vie. Un cigare peut se conserver largement au delà de 10 ans, mais la conservation est un critère vital. Si vous décidez de vous y mettre, investissez dans une cave à cigare !



Quelques bonnes marques : Cohiba, Trinidad, Vegas Robaina, Montecristo, Cuaba, Romeo y Julieta, Partagas (celui que fume Dutronc quotidiennement est le lusitania de partagas, un vrai barreau de chaise !) Punch, Bolivar, H. Upmann, etc. Attention, ce ne sont que des Havanes, bref, des cubains quoi !!!



Bonne dégustation les letthereberochiens !!!! Pour ma part c’est un vrai plaisir même si j’avoue le fumer de moins en moins y parait que c’est pas bon pour la gorge !!!) ! Un conseil, n’avalez pas la fumée, elle se garde en bouche pour développer les arômes ! L’allumette plantée dans la tête coupée du cigare est aussi un mythe qu'il faut éradiquer car cela perturbe le tirage et provoque des bouchons de goudron.

[/img]http://img84.imageshack.us/img84/8269/logoupmannem3.jpg[img]
avatar
gilda
Cacao junkie

Féminin Nombre de messages : 3191
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la fumée des havanes

Message  gilda le Jeu 15 Mai - 16:33

Celtill
c'est bon les Cohiba, j'aime bien le format robusto ça tien bien en bouche

j'aime bien le CUMPAY robusto, c'est cigare du nicaragua pas trop chère

tu me mets l'eau à la bouche gilda

Gilda
J'ai également un faible pour le robusto de cohiba et également celui de vegas robaina... Et c'est encore meilleur avec un cognac !

Hayyah
J'ai fait une tof cette semaine
Gilda Van Teese
t'as mis le paquet pour le maquillage :D

Gilda
En fait quand je fume le cigare, ça donne plutôt ça...

avatar
gilda
Cacao junkie

Féminin Nombre de messages : 3191
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 14/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum